Attaque en cours de l’Azerbaïdjan contre l’Arménie du Sud : le Conseil fédéral doit enfin intervenir

Emrah Gurel / AP / TASS

Attaque en cours de l’Azerbaïdjan contre l’Arménie du Sud : le Conseil fédéral doit enfin intervenir

Le matin du mardi 16 novembre 2021, l’Azerbaïdjan a lancé une nouvelle attaque contre la base arménienne d’Ichkhanassar. L’objectif est manifestement de prendre l’autoroute Goris-Gapan-Meghri et de couper ainsi tout le Sud de l’Arménie du reste du pays. L’Azerbaïdjan veut concrétiser son intention, annoncée depuis toujours, de relier territorialement l’enclave du Nakhitchévan, directement limitrophe de la Turquie, au reste de l’Azerbaïdjan. Dix Arméniens ont déjà été tués dans les combats sur le territoire de l’État souverain d’Arménie et deux bases à l’intérieur de l’Arménie ont été prises par les troupes azerbaïdjanaises.

 

D’autres gouvernements étrangers (comme les Etats-Unis, la France et les Pays-Bas) ont dénoncé ces derniers mois le comportement tenu par l’Azerbaïdjan depuis le 9 novembre 2020 comme étant contraire au droit international. Durant les 44 jours de guerre en automne 2020, Bakou a gravement violé de nombreux principes du droit international et du droit humanitaire. L’Association Suisse-Arménie (GSA) demande au Conseil fédéral de condamner sans équivoque l’Azerbaïdjan et de se distancer clairement des intentions expansionnistes de Bakou à l’égard de l’Arménie. Ignorer le caractère asymétrique de cette guerre n’est plus acceptable.

 

Contact:
Sarkis Shahinian
Président d’honneur de l’Association Suisse-Arménie (GSA)
[email protected]
www.gsa.swiss

More Stories